Partagez | 
 

 CORVUS | CORBOSS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 15
Date d'inscription : 23/08/2015

Pokedex
Niveau: 3
Compétences:
avatar

MessageSujet: CORVUS | CORBOSS   Sam 29 Aoû - 16:35



Corvus - Un élégant Corboss aux apparences trompeuses


Type(s) :


-

Talents(s) :
♣ Insomnia
Le pokemon ne peut pas être endormi
♣ Chanceux
Augmente le taux de coups critiques
♣ Impudence
Si le pokemon met K.O son adversaire, son attaque augmente d'un niveau

Faiblesse(s) :


-

-

-

Attaques :
♣ Étonnement

-
♣ Poursuite

-
♣ Buée Noire

-
♣ Cru-Aile

Histoire :
Comme tout "pokemon" vivant aujourd'hui, Corvus fut cloné à partir de son prédécesseur Corboss. Ce dernier étant second conseiller, notre corbeau fut élevé dans le seul but de le remplacer. On chargea un pokemon "digne de confiance" de l'éduquer convenablement, pour que le Corboss nouveau-né soit à la hauteur de sa fonction. Ainsi, il grandit à Doublonville, et ne quitta la capitale que lors de rares voyages. Corvus découvrit peu à peu qui il était, ses qualités, ses défauts, et apprit à obéir à sa tutrice ainsi qu'aux adultes. Étrangement, malgré l'aspect physique effrayant de cette dernière, le corbeau s'entendit très bien avec elle, et réciproquement. Ainsi, l'éducation de Corvus fut quelque chose d'assez joyeux, et il ne rechignait jamais à la tâche. C'était un enfant-modèle, qui faisait le bonheur de sa tutrice.

Cette erre heureuse dura jusqu'aux 13 ans du garçon. Bien sûr, les grandes personnes savaient qui ce corbeau allait devenir, et tous lui souhaitaient son anniversaire. Pourtant, Corvus sentait bien que la plupart n'était pas sincère et il commençait à s'interroger sur ses origines et son avenir. Sa fête d'anniversaire n'en fut pas vraiment une. A vrai dire, il n'avait pas vraiment de vrais amis, et sa tutrice fut la seule à lui offrir quelque chose en mains propres. C'était un chapeau. Un chapeau noir de jais, cerclé par un ruban rouge vif. Ravi, Corvus ne le quitta plus de la journée - et même des jours suivants -, et remercia sa protectrice de mille louanges. Quelques jours passèrent et, pour une raison encore inconnue, la tutrice de notre corbeau devint de plus en plus tendue, presque sur qui-vive. Corvus, ignorant ce changement de comportement en lui trouvant mille excuses, lui demanda d'où est-ce qu'il venait précisément. Qu'il était un clone à la vie toute tracée. Cela ne plu pas à Corvus. Mais alors pas du tout. Et il se mit en tête que c'était la faute des dirigeants.

" Alors c'est tout ce que je suis? Une pâle copie? " questionna-t-il, rageur.

" C'est toi qui vois, mon petit. Tu peux vivre en tant que simple clone, ou encore te démarquer, devenir un peu... Unique. Mais n'oublie pas une chose; tu as de la chance, d'avoir ce destin là tout tracé, car beaucoup de pokemon rêverait d'être à ta place. Dont moi. Continue sur cette route pour tous ceux qui t'admirent et t'envient, fais-le pour moi... "

Ce fut les dernières paroles de sa tutrice à son égard. On toqua à la porte. Sa protectrice partit ouvrir avec une moue effrayée. Elle se retrouva face à une brigade de pokemon faisant respecter l'ordre et la justice dans les rues de Doublonville - des policiers, en somme. Corvus, resté derrière, pétrifié, compris quelques bribes de leur conversation. Sa tutrice était accusée de comploter contre les dirigeants en manipulant les jeunes pokemon qu'elle élevait. Le corbeau ne pouvait pas croire cela, et voulut empêcher les gardiens de l'ordre de l'emmener. Son élan désespéré se solda par un échec cuisant, et il fut lui aussi embarqué. Sa tutrice lui avait lancé un dernier regard empli de tendresse. Ainsi, il sut qu'elle l'appréciait vraiment, ou du moins, il le pensait. Il garda précieusement son premier chapeau, dernier souvenir qu'il lui restait de la première personne à l'avoir aimé dans ce bas-monde.

Corvus fut ainsi transféré à un autre pokemon, bien plus strict et sans affection pour lui. Elle termina durement son éducation. Pendant cette période sombre de son existence, le corbeau ressassait de sombres idées et développa bien des vices [hypocrisie, manipulation, ambitieux]... Ainsi qu'une haine sans bornes pour les dirigeants. Et pour cause; il les pensait responsable de l'arrestation de sa tutrice, qu'il aimait tant. Le jeune grandit dans l'isolement et la soif de vengeance. Il apprit à rester élégant en toute circonstance, et se trouva un talent dans le domaine du social, beaucoup d'aisance à jouer avec les mots et à s'adresser poliment aux autres. C'était presque devenu un jeu, plus qu'une habitude.

A ses 18 ans, il put enfin quitter ce pokemon détestable qui avait achevé de l'élever dans un univers bien sombre. Et c'est son premier chapeau sur la tête que Corvus partit pour ne plus jamais la revoir [il la déteste presque autant que les dirigeants]. Il choisit de rester à Doublonville, comme pour rendre hommage à sa première et vraie tutrice et habite une petite maisonnette qu'il s'est amusé à décorer selon ses envies.

S'il aurait pu aisément fuir, et refuser le rôle de second conseiller, il ne l'a pas fait. Il veut exaucer le dernier souhait de sa mère de coeur, tout en attendant l'heure de sa terrible vengeance. Il n'a donc aucune confiance en les dirigeants, et pense même qu'ils leur cachent des choses.

***

La suite reste encore à écrire... ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
CORVUS | CORBOSS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Crossbreed :: Gestion des personnages :: Gestion :: Journal & Liens-
Sauter vers: